Bandeau UL

Archives

14 novembre 2013

Hausse du taux d'homicides en Amérique latine

Type de publication : Articles

Dans son dernier rapport sur le développement humain qui a été publié ce mardi, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a annoncé que l’Amérique latine demeure la région la moins sûre au monde. Entre 2000 et 2010, plus de 100 000 meurtres ont été commis chaque année et le taux d’homicides a augmenté de 11 %, alors qu’il a baissé dans les autres régions du monde. L’Amérique latine compte cinq des dix pays les plus violents au monde, soit le Honduras, le Salvador, le Venezuela, le Belize et le Guatemala. Le rapport précise également que cette insécurité nuit au développement de la région et indique que sans cette hausse des homicides, le produit intérieur brut (PIB) de la région en 2009 aurait été plus élevé de 0,5 %, soit un gain de plus de 24 milliards $ US.   

MLS

 

SOURCES

« L'insécurité, obstacle majeur au développement de l'Amérique latine, affirme le PNUD ». ONU, 12 novembre 2013

« Citizen insecurity thwarts Latin America’s development, says UNDP ». Pnud, 12 novembre 2013

« América Latina, la región más insegura ». Ansalatina, 13 novembre 2013

« Chile es el tercer país de A. Latina con mayores costos relacionados con delito y violencia ». Emol, 12 novembre 2013

« Colombia, el país con la tasa más alta de homicidios en Suramérica ». El Espectador, 12 novembre 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval