Bandeau UL

Archives

7 novembre 2013

Le Brésil accusé à son tour d'espionnage

Type de publication : Articles

Le quotidien brésilien Folha de São Paulo a révélé lundi dernier que l’Agence brésilienne de renseignements (ABIN) a espionné des diplomates russes, iraniens, irakiens, ainsi que des locaux de l’ambassade des États-Unis à Brasilia entre 2003 et 2004. L’ABIN aurait également espionné des agents des services secrets français, qu’on soupçonne d’avoir été impliqués dans l’explosion, le 22 août 2003, d’une fusée au centre de lancement d’Alcântara, situé dans le nord du pays. Le gouvernement brésilien a indiqué que ces opérations étaient conformes à la loi brésilienne et qu’elles assuraient la protection des intérêts nationaux. Le ministre brésilien de la Justice, José Eduardo Cardozo, a pour sa part souligné que les activités d’espionnage de son pays ne violaient pas la vie privée de millions de personnes, contrairement à l’espionnage effectué par les États-Unis.

MLS

 

SOURCES 

« Le Brésil a espionné les services secrets français ». Le Monde, 6 novembre 2013

« Le Brésil a surveillé des espions français soupçonnés de sabotage ». La Presse, 5 novembre 2013

« Brazil Spied On Embassy Personnel ». Huffington Post, 4 novembre 2013 »

« Brasil "espió" a embajadas de Rusia e Irán ». BBC Mundo, 4 novembre 2013

« Brasil: "Nuestro espionaje no es como el de Estados Unidos" ». Europa Press, 6 novembre 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval