Bandeau UL

Archives

2 juin 2011

Influence croissante des cartels mexicains en Amérique latine

Type de publication : Articles

Selon une étude publiée dimanche dernier par l’Agence antidrogue américaine (DEA), les cartels de narcotrafiquants mexicains de Sinaloa et de Los Zetas, qui font la guerre aux gangs d’Amérique centrale pour obtenir le contrôle des routes pour le trafic de stupéfiants, seraient à l’origine de la montée en flèche de la violence dans des pays comme le Guatemala, le Salvador et le Honduras. En effet, tant au Guatemala qu’au Salvador, le taux d’homicide serait maintenant plus élevé qu’en période de guerre civile et, selon les estimations du gouvernement guatémaltèque, plus de deux assassinats sur cinq seraient reliés au trafic des drogues.

La DEA soutient dans son rapport que la présence de groupes criminels mexicains en Amérique centrale contribuerait à l’instabilité politique et judiciaire et augmenterait le niveau de corruption dans les systèmes de justice pénale de ces pays. Le rapport souligne que l’Amérique centrale et le Mexique constituent une route stratégique pour acheminer les drogues aux États-Unis. Les frontières poreuses, les forces policières mal équipées et peu entrainées ainsi que la corruption gouvernementale seraient des facteurs qui faciliteraient le transbordement de la drogue et favoriseraient l’expansion des réseaux criminels dans la région.

Selon le spécialiste Edgardo Buscaglia, conseiller aux Nations Unies et professeur de droit et d’économie à l’Institut technologique autonome du Mexique, ces mêmes cartels mexicains se seraient récemment étendus jusqu’en Argentine. En déclarations à la revue Proceso, le chercheur a affirmé que les organisations criminelles mexicaines auraient pénétré depuis trois ou quatre ans les communautés pauvres du nord de l’Argentine en agissant de concert avec certaines autorités locales. Elles auraient pris de l’expansion en gagnant la complicité des Églises locales afin d’obtenir l’acceptation et la protection requise pour œuvrer en toute liberté. Le chercheur, qui s’intéresse à l’infiltration des cartels mexicains en Argentine, poursuit à l’heure actuelle ses recherches sur le terrain.

JM

 

Sources :

« Carteles mexicanos narcos actúan en Argentina, especialista », Ansa Latina, 26 mai 2011

« Carteles Mexicanos socavan Centroamérica : DEA », Provincia, 29 mai 2011

Cervantes, Jesusa, « Argentina, nuevo dominio de "El Chapo" », Proceso, 25 mai 2011

« La DEA : Les carteles Mexicanos desestabilizan a Centroamérica », Yucatan, 30 mai 2011

« Los carteles narcos mexicanos se disputan Centroamérica », Ansa Latina, 29 mai 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval