Bandeau UL

Archives

29 août 2013

Incident diplomatique entre le Brésil et la Bolivie : le ministre brésilien des Affaires étrangères limogé

Type de publication : Articles

Les relations entre la Bolivie et le Brésil ont été tendues tout au long de la semaine en raison de la fuite du sénateur bolivien, Roger Pinto, vers le Brésil. Cette fuite a été organisée par le chargé d’affaires de l’ambassade du Brésil à La Paz, Eduardo Saboia, qui a justifié son action en déclarant qu’il craignait pour la sécurité du sénateur Pinto.

Le ministre bolivien des Affaires étrangères, David Choquehuanca, a déclaré que son gouvernement était préoccupé par cette situation et que des explications avaient été demandées à Brasilia. Il a précisé que cette fuite violait les accords de coopération entre les deux pays et que le sénateur Pinto ne pouvait pas quitter la Bolivie puisqu’il n’avait pas reçu de sauf-conduit. Le procureur général de Bolivie, Roberto Ramírez, a annoncé qu’une demande d’extradition a été envoyée aux autorités brésiliennes.

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a elle aussi dénoncé cette fuite du sénateur bolivien et a limogé son ministre des Affaires étrangères, Antonio Patriota, qui a été remplacé par l’ancien ambassadeur du Brésil aux Nations unies, Luiz Alberto Figueiredo Machado. Elle a également ordonné au ministre de la Défense, Celso Amorim, de mener des investigations sur les militaires brésiliens qui auraient participé à cette opération.

Le 28 mai 2012, le sénateur Pinto avait été accueilli à l’ambassade brésilienne, où il a déposé une demande d’asile. Il se disait alors victime de persécution politique en raison des accusations qu’il avait formulées à l’encontre de plusieurs membres du gouvernement bolivien, qui seraient supposément liés au trafic de drogue. En juin dernier, M. Pinto a d’ailleurs été condamné par contumace à un an de prison pour détournement de fonds.

MLS

 

SOURCES

« El senador opositor Roger Pinto está en Brasil tras pasar 15 meses refugiado en su Embajada en La Paz ». Europa Press, 25 août 2013.

« Presidenta Dilma Rouseff censura huída a Brasil de senador boliviano ».Andina, 27 août 2013.

« Dilma cuestiona operativo para llevar a Pinto a Brasil ». El Deber, 28 août 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval