Bandeau UL

Archives

8 août 2013

Le Mercosur dénonce les activités d'espionnage des États-Unis devant l'ONU

Type de publication : Articles

Lundi dernier à New York, lors d’une rencontre avec le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Ban Ki-moon, les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Marché commun du Sud (Mercosur) ont fait connaître leur indignation suite aux récentes révélations d’Edward Snowden concernant le système d’espionnage des États-Unis.

Les ministres de l’Argentine, de la Bolivie, du Brésil, de l’Uruguay et du Venezuela ont profité de cette rencontre pour remettre à Ban Ki-moon la déclaration finale du dernier sommet du Mercosur, qui a eu lieu le 12 juillet dernier à Montevideo, et dans laquelle les chefs d’États et de gouvernement de ces cinq pays ont exprimé leur préoccupation par rapport à ces révélations. Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Elias Jaua, dont le pays préside actuellement le Mercosur, considère qu’au-delà des atteintes à la souveraineté des États, « les actions américaines violent les droits fondamentaux des citoyens du monde entier et transgressent la vie privée des individus ». Pour le chef de la diplomatie brésilienne, Antonio Patriota, les informations transmises par l’ancien consultant de la National Security Agency (NSA) ont de « graves conséquences pour le monde et elles nuisent à la nécessité de renforcer la confiance entre les États. »

Les ministres sud-américains ont également fait part de leur ressentiment suite à l’interdiction de survoler l’espace aérien de la France, de l’Espagne, de l’Italie et du Portugal qu’a reçu l’avion du président bolivien, Evo Morales, lors de son retour de Moscou en juillet dernier; les autorités de ces pays soupçonnaient alors le président Morales de transporter Edward Snowden à bord l’avion présidentiel. Les dirigeants du Mercosur ont aussi condamné les pressions exercées sur les pays de la région qui ont offert l’asile politique à Snowden. Le ministre Jaua a rappelé que « le droit d’asile est un principe non négociable ». Les discussions avec le secrétaire général de l’ONU ont également porté sur la fin du blocus de Cuba et sur la question des îles Malouines.

MLS

 

SOURCES

«Mercosur expone a la ONU su preocupación por espionaje de EEUU » Europa Press, 5 août 2013.

«Mercosur pide condena de ONU a espionaje mundial  » Prensa latina, 6 août 2013.

«Mercosur denuncia en Naciones Unidas espionaje de Estados Unidos » Andina, 5 août 2013.

 

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval