Bandeau UL

Archives

13 juin 2013

Le Pérou et les États-Unis souhaitent consolider leur coopération bilatérale

Type de publication : Articles

Le président péruvien, Ollanta Humala, a effectué cette semaine un voyage officiel de trois jours aux États-Unis où il a été reçu par le président Obama. Il s’agit de sa première visite à Washington depuis son arrivée au pouvoir en juillet 2011.

Les discussions entre les deux présidents ont porté sur la consolidation des relations bilatérales notamment en matière de commerce, de sécurité, de lutte contre le trafic de drogues, d’éducation et de politiques environnementales. Le président Humala a notamment assuré au président Obama que son pays mettra tout en œuvre dans la lutte contre le narcotrafic. Il s’est montré confiant sur le fait que sous la présidence Obama, la lutte antidrogue au Pérou « va s’améliorer quantitativement et qualitativement ». Il a également souligné que le partenariat avec les États-Unis est important pour valoriser l’industrie nationale, pour encourager les investissements étrangers et pour profiter du transfert de technologie.

Le président Obama a déclaré que pour son pays, le Pérou est « l’un des partenaires les plus forts et les plus fiables dans l’hémisphère ». Le chef de la Maison-Blanche a aussi salué les progrès économiques de la nation andine ainsi que les efforts pour réduire les inégalités et la pauvreté.

Les deux chefs d’État ont abordé les questions relatives à l’Alliance du Pacifique qui regroupe en plus du Pérou, la Colombie, le Mexique, et le Chili. Après avoir rappelé les progrès de cette organisation, le président Humala a rappelé son importance pour le Pérou sur le plan économique et commercial. Il a également été question de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) qui est un accord de libre-échange en vigueur depuis 2006 entre le Chili, le Brunei, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Actuellement, sept autres pays, dont les États-Unis et le Pérou, ont entamé des négociations pour y adhérer. Les deux dirigeants ont souligné la grande opportunité d’accéder davantage au marché de l’Asie pacifique que leur offre cet accord. Par ailleurs, le président Humala s’est entretenu avec le vice-président, Joe Biden, et avec le secrétaire à la Défense, Charles Hagel.

Si cette visite illustre les bonnes relations entre Lima et Washington, elle vient également confirmer l’engagement américain dans la région. En effet, cette visite intervient quelques jours après la visite du président chilien, Sebastián Piñera, à Washington et le voyage du vice-président Biden en Colombie, à Trinité-et-Tobago et au Brésil. Auparavant, le président Obama s’était rendu au Mexique et au Costa Rica.

MLS

 

SOURCES

« Barack Obama proyecta una relación “más fuerte” entre Perú y EEUU ». Andina, 11 juin 2013.

« Perú/EEUU.- Humala asegura que con Obama "la lucha contra el narcotráfico mejorará cuantitativa y cualitativamente" ». Europa Press, 12 juin 2013.

« Humala inicia mañana visita a Washington ». Ansalatina, 9 juin 2013.

« EE.UU. y Perú alaban acuerdo de alianza transpacífica ». Prensa Latina, 11 juin 2013.

« Presidente Humala ofrece a EE.UU. ´ir juntos en un mismo camino ». RPP, 12 juin 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval