Bandeau UL

Archives

14 mai 2013

Cybersécurité : L'OÉA et LACNIC signent un accord de coopération

Type de publication : Articles

Lors de la réunion « LACNIC 19 » qui s'est tenue en Colombie mercredi dernier, l'Organisation des États américains (OÉA) et la Latin American and Caribbean Internet Addresses Registry (LACNIC) ont signé un accord de coopération dans le but de renforcer le développement de la cybersécurité dans les Amériques.

Le secrétaire à la sécurité multidimensionnelle de l'OÉA, Adam Blackwell, a déclaré que l'accord permettra d'insuffler une dynamique nouvelle au processus de sécurisation des systèmes cybernétiques des pays d'Amérique latine et des Caraïbes. Il a ajouté que cet « accord est un autre exemple d'engagement de l'OÉA dans sa volonté de créer et de raffermir les synergies avec d'autres acteurs concernés par le phénomène de la cybercriminalité dans les Amériques ».

Le chef du secrétariat à la sécurité multidimensionnelle a indiqué que le « partenariat avec l'aide du LACNIC vise à promouvoir le renforcement des liens entre les gouvernements, le secteur privé et la société civile, ce qui assurera une approche multidimensionnelle dans le domaine de la cybersécurité ».

Le directeur du LACNIC a pour sa part constaté la progression de l'utilisation d'Internet en Amérique latine et dans les Caraïbes, tout en soulignant la menace que pose cette nouvelle technologie à la sécurité régionale. « La croissance de l'utilisation d'Internet en Amérique latine et dans les Caraïbes, qui compte maintenant près 225 millions d'utilisateurs, pose de nouveaux défis y compris les incidents cybernétiques et les tentatives les plus sophistiquées de piratage qui amenuisent la confiance des populations envers cet outil ». On se souvient que le 3 mai dernier, un rapport de l'OÉA avait déjà révélé qu'entre 2011 et 2012, les gouvernements de 32 pays d'Amérique latine et des Caraïbes avaient observé une augmentation générale de la fréquence des incidents cybernétiques d'entre 8 % et 40 %. D'après le même rapport, cette tendance pourrait être bien plus élevée si l'on tient compte du fait que de tous les pays étudiés, seuls la Colombie et le Panama ont maintenant une stratégie nationale globale de cybersécurité.

Quoi qu'il en soit, le directeur du LACNIC a indiqué que cet accord avec l'OÉA fait partie de sa politique managériale de diversification des partenaires qui vise à collaborer avec la communauté technique dans la région afin d'estomper le phénomène de cybercriminalité. Les deux partenaires cherchent également à améliorer les capacités techniques des gouvernements de la région et à renforcer les initiatives dans le domaine de la coopération universitaire pour rendre l'utilisation des technologies de l'information et de la communication plus fiable et plus sûre.

CBM

 

Sources

« OEA y LACNIC firman acuerdo sobre la seguridad cibernética ». OEA, 8 mai 2013.

« OEA firma acuerdo sobre la seguridad cibernética ». Voz de América, 9 mai 2013.

« Aumentan las activitades cibernéticas illícitas en América Latina y el Caraibe ». Atenea digital, 10 mai 2013.

« OEA y LACNIC firman acuerdo sobre la seguridad cibernética ». Seguridad de la información, 10 mai 2013.

« Asi está el cibercrimen en Latinoamérica ». Siliconweek, 9 mai 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval