Bandeau UL

Archives

9 mai 2013

Obama au Sommet du SICA : économie et lutte au narcotrafic à l'ordre du jour

Type de publication : Articles

Après son voyage au Mexique, le président américain, Barack Obama s’est rendu au Costa Rica où il a été reçu par la présidente Laura Chinchilla. Il a également participé au sommet du Système d’intégration centre-américain (SICA).

Les discussions avec la présidente Chinchilla ont entre autres porté sur le commerce bilatéral, la coopération énergétique, la lutte contre le crime organisé et l’immigration. Si elle salue la coopération entre les deux États en matière de sécurité, la présidente costaricaine souhaite davantage de coopération en matière énergétique et plus particulièrement dans les énergies propres. Le président américain a quant à lui réaffirmé la volonté de son gouvernement de collaborer avec le Costa Rica. La présidente Chinchilla a aussi demandé l’appui de Washington dans la demande de son pays d’intégrer l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Pour le chef de la Maison-Blanche, le Costa Rica est « un très bon candidat pour devenir membre de l’OCDE » au regard notamment de son économie et de son modèle dans le domaine de la liberté de la presse et de la promotion et de la protection des droits de l’homme. Les deux dirigeants ont rappelé la bonne situation du commerce entre les deux États. En effet, entre 2005 et 2012, les échanges commerciaux ont augmenté de 74,8 %, passant de 34,9 milliards $ US à 61,1 milliards $ US. Le président Obama a par ailleurs souligné l’importance de l’Accord de libre-échange d’Amérique centrale (ALEAC) qui regroupe les pays d’Amérique centrale, les États-Unis et la République dominicaine.

Le président Obama a également pris part au sommet de la SICA qui regroupe le Belize, le Costa Rica, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama et le Salvador. Les différents chefs d’État et de gouvernement ont demandé au président américain davantage de soutien notamment militaire pour la lutte contre le narcotrafic. Le président Obama a souligné l’intérêt de traiter cette question dans un cadre régional tout en soulignant son opposition à « une militarisation de la lutte contre le trafic de drogue ». Il a également réaffirmé son opposition à une légalisation des drogues contrairement au souhait du président guatémaltèque, Otto Pérez Molina. Rappelons que 90 % de la cocaïne à destination des États-Unis transite par l’Amérique centrale, ce qui en fait un problème majeur pour Washington et pour les pays de la région.

MLS

 

SOURCES

« Los líderes regionales piden más apoyo contra el narcotráfico » Europa Press, 4 mai 2013.

« Obama regresa a una América Central muy cambiada.» BBC Mundo, 3 mai 2013.

« Obama: se necesitan economías fuertes para lucha contra el narco.» BBC Mundo, 4 mai 2013.

« Cooperación de Estados Unidos a Costa Rica aumentó un 11.5% durante gobierno de Barack Obama ». El financiero, 6 mai 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval