Bandeau UL

Archives

29 avril 2013

La CEPALC revoit à la baisse ses prédictions économiques pour l'Amérique latine et les Caraïbes

Type de publication : Articles

La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) de l’Organisation des Nations unies, estime que la croissance économique de la région sera de 3,5% cette année. Tout comme le Fonds monétaire international l’a fait il y a quelques semaines, la CEPALC revoit ses prévisions à la baisse en raison de l’incertitude entourant l’avenir de l’économie internationale et du faible dynamisme des pays développés. En effet, en décembre dernier, elle avait annoncé une croissance de 3,8%, soit 0,3% de plus que ce qu’elle prévoit actuellement. Ces estimations demeurent tout de même supérieures aux résultats obtenus l’an dernier : en 2012, la croissance de la région n’a été que de 3%.

Selon le Bilan économique actualisé de l’Amérique latine et des Caraïbes 2012 de la CEPALC, le développement régional s’appuiera en 2013 sur « la hausse persistante de la consommation résultant de meilleurs indicateurs d’emploi, de l’augmentation du crédit bancaire au secteur privé et, dans une moindre mesure,  de l’accroissement des investissements ». Ce rapport indique qu’à cette hausse « s’ajoute le prix élevé des matières premières ».

Il faut aussi mentionner le cas de deux importantes économies sud-américaines : l’Argentine et le Brésil. Ces deux pays connaîtront respectivement une croissance de 3,5% et de 3%. Bien que cela soit moins élevé que prévu, ces chiffres demeurent tout de même supérieurs à ceux de l’an dernier et donnent le ton à l’Amérique du Sud dont la croissance moyenne sera de 3,5%. En ce qui concerne les autres sous-régions du continent, l’Amérique centrale connaîtra une croissance de 4,3% alors que celle des Caraïbes sera de 2%.

Le Paraguay sera le champion de la croissance latino-américaine avec une hausse de 10% de son produit intérieur brut (PIB). Le suivront dans son sillage le Panama (8%), Haïti et le Pérou  (6%), la Bolivie (5%), le Chili et le Nicaragua (5%), la Colombie (4,5%) et l’Uruguay (3,8%). Bien que toutes les nations de la région vivront une croissance économique positive, cette dernière sera plus modeste pour la Barbade (0,7%) et la Jamaïque (0,4%), les deux États dont les économies seront les plus statiques cette année.

SD

Sources :

Henao, Luis Andres, « ONU baja pronóstico del PIB en Latinoamérica », El Nuevo Heraldo, 23 avril 2013

« Crecimiento de América Latina y el Caribe llegará a 3,5% en 2013 » communiqué de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, 23 avril 2013

« América Latina y el Caribe. Producto interno bruto total 2010-2013 », Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, 23 avril 2013

« Incertidumbre marcará 2013 en América Latina », Ansa Latina, 22 avril 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval