Bandeau UL

Archives

9 avril 2013

Accroître l'intégration régionale, une priorité pour la Celac

Type de publication : Articles

La Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (Celac) souhaite approfondir l’intégration socio-économique entre ses 33 États membres. Il s’agit d’une priorité pour la troïka élargie du bloc régional. Celle-ci est composée des ministres des Affaires étrangères de Cuba, du Chili, du Costa Rica et d’Haïti. Ces derniers se sont réunis vendredi dernier à La Havane afin d’analyser les réalisations de la Celac et de planifier l’année à venir.

Selon le ministre cubain, Bruno Rodríguez Parrilla, cette rencontre a été « très productive ». Il a précisé qu’un « consensus large et fort » a été atteint sur des éléments essentiels du programme régional et international et que le plan d’action 2013 a été élaboré. Le ministre Parrilla a d’ailleurs réitéré l’engagement du bloc dans le processus actuel d’intégration.

Le ministre chilien, Alfredo Moreno Charme, estime quant à lui que la Celac constitue un mécanisme de concertation permettant aux pays de dépasser leurs différences pour travailler ensemble dans l’intérêt de leur population.

Le ministre costaricain, Enrique Castillo Barrantes, a abondé dans le même sens. La semaine dernière, il s’est réjoui des projets envisagés en matière de coopération à moyen et à long terme au sein du bloc. À son avis, ces initiatives cherchent à créer une « synergie » favorable à l’obtention de résultats dont les peuples des Amériques bénéficieront.

Dans un autre ordre d’idée, le ministre haïtien, Pierre-Richard Casimir, a souligné l’importance de la Celac pour les nations des Caraïbes. Haïti occupe actuellement la présidence tournante de la Communauté des États des Caraïbes (Caricom), une organisation regroupant 15 nations et dépendances de la région. Il n’est donc pas étonnant que le ministre Casimir ait profité de la rencontre pour rappeler la nécessité de tenir compte des particularités des petits États des Caraïbes parties à la Celac. 

La Celac a été créée en 2011. Le Chili en occupait la présidence tournante l’an dernier. Cuba la dirige actuellement et le Costa Rica lui succèdera en 2014. Ces trois pays en raison de leur rapport avec la direction de la Celac constituent la troïka. Il est question de troïka élargie lorsqu’un représentant de la Caricom se joint à eux.

SD

Sources :

Mendiluza, Waldo « Celac impulsará integración en 2013 con una amplia agenda », Prensa Latina, 7 avril 2013

Galán Garcia, Ana Ivis, « Troika de CELAC a favor del consenso y la unidad regional », Agencia cubana de noticias, 5 avril 2013

« Troika ampliada de Celac analiza en Cuba trabajo del bloque regional », Prensa Latina, 5 avril 2013

«  “Troika ampliada” Celac en Cuba  », Ansa latina, 4 avril 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval