Bandeau UL

Archives

1er avril 2013

Saint-Kitts-et-Nevis et le Paraguay formalisent leur relation diplomatique

Type de publication : Articles

Le plus petit pays des Amériques, Saint-Kitts-et-Nevis, tisse des liens diplomatiques avec le Paraguay. Par la signature de divers documents le 22 mars dernier, l’ambassadrice kittitienne-et-névicienne auprès de l’Organisation des États américains (OÉA), Jacinth Henry-Martin, et son homologue paraguayen, Martin Sannemann, ont officialisé les relations de leurs gouvernements.

L’ambassadrice Henry-Martin a déclaré qu’il s’agissait d’une étape importante visant à approfondir les liens d’amitié existants entre les deux nations. En fait, ces dernières interagissent déjà depuis plusieurs années par le biais du forum continental qu’est l’OÉA. Selon Jacinth Henry-Martin, la formalisation des relations bilatérales ouvre la voie à une collaboration plus grande dans des domaines d’intérêt commun tels que l’enseignement de langues, le partage d’information et de technologies dans les secteurs agricole et touristique ainsi que les échanges culturels. Il faut savoir que l’économie de Saint-Kitts-et-Nevis est essentiellement basée sur le tourisme alors que l’agriculture et le secteur informel — notamment l’exportation de produits importés des pays voisins, le travail des vendeurs ambulants et les microentreprises — occupent une part importante de celle du Paraguay.

Le secrétaire permanent du ministère des Affaires étrangères du pays des Caraïbes, Elvis Newton, considère pour sa part que l’évènement, qui a eu lieu dans la capitale américaine, fait partie des efforts déployés par son gouvernement afin de favoriser le développement de « partenariats stratégiques ». L’objectif de ceux-ci est de promouvoir sur la scène internationale les intérêts communs que partage son pays avec d’autres nations. Selon le secrétaire Newton, l’approfondissement de la relation entre les deux États sera bénéfique pour leur population. 

Saint-Kitts-et-Nevis en plus d’être le pays le plus petit de l’hémisphère occidental, est le moins populeux. Sa population s’élève à un peu plus de 53 000 habitants. Son produit intérieur brut (PIB) était de 697 millions $ US en 2011. Avec la signature des documents, l’ancienne colonie britannique indique qu’elle souhaite resserrer ses liens avec le Paraguay, un pays sud-américain abritant plus de 6,6 millions d’habitants et dont le PIB était de 23,8 milliards $ US en 2011.

SD

Sources :

« Paraguay y la Federación de San Cristóbal y Nieves establecen relaciones diplomáticas », La Nación (Paraguay), 25 mars 2013

« Paraguay, St Kitts and Nevis Establish Diplomatic Ties », Caribbean Journal, 27 mars 2013

« St. Kitts and Nevis establishes Diplomatic ties with Paraguay », SKN Vibes, 28 mars 2013

« Données : Saint-Kitts-et-Nevis », Le Groupe Banque mondiale, 2013

« Données : Paraguay », Le Groupe Banque mondiale, 2013

« The World Factbook : Paraguay », Central Intelligence Agency (US), 26 mars 2013

« The World Factbook : Saint Kitts and Nevis », Central Intelligence Agency (US), 26 mars 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval