Bandeau UL

Archives

2 avril 2013

5e sommet du BRICS : création d'une banque de développement et accord sino-brésilien

Type de publication : Articles

Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud se sont entendus mardi dernier lors d’un sommet à Durban, en Afrique du Sud, pour créer une banque de développement. Ces cinq économies émergentes — connues sous l’acronyme anglais de BRICS — proposent de mettre en place une entité qui financera notamment leurs projets d’infrastructures.

« Nous en sommes venus à la conclusion qu’il est nécessaire qu’une banque réponde à nos besoins », a déclaré le ministre brésilien des Finances, Guido Mantega. Il a indiqué à titre d’exemple que 250 milliards $ US doivent être investis dans les infrastructures brésiliennes et que l’Inde a besoin de 1000 milliards $ US.

Les cinq nations ont conclu une entente de principe concernant la mise sur pied de leur banque de développement, mais plusieurs détails tels que son mode de financement, la localisation de son siège ainsi que le mécanisme de prise de décisions en son sein doivent encore être réglés.

En réponse à cette annonce, la Banque mondiale, l’une des institutions à laquelle la nouvelle banque fera concurrence, a affirmé qu’elle salue la création de cette dernière. Elle s’est d’ailleurs dite « prête » à travailler « étroitement » avec la nouvelle venue afin de mettre fin à la pauvreté.

Lors de ce 5e sommet du BRICS, des avancées bilatérales ont également été réalisées. Les plus notables concernent le Brésil et la Chine. Les deux pays ont signé un accord d’échange de devises (swap de devises) qui vise à protéger leurs opérations commerciales et leurs investissements mutuels des fluctuations du dollar américain. L’équivalent de 30 milliards $ US sera ainsi disponible pour les deux États dans leur monnaie nationale respective, soit le real et le yuan.

« L’accord inclut les secteurs commercial, financier et douanier », a expliqué le ministre brésilien. Ce dernier a ajouté que son gouvernement est disposé à étendre le champ d’application de l’entente aux infrastructures, à l’énergie, au pétrole et au gaz.

La Chine est le plus important partenaire commercial du Brésil. L’an dernier, les échanges entre les deux nations ont totalisé 85,7 milliards $ US selon les données du gouvernement brésilien.

Le Brésil accueillera en 2014 le prochain sommet du BRICS. Ce groupe de pays représente plus de 20 % de l’économie mondiale et abrite au-delà de 40 % de la population de la planète.

SD

Sources :

« Brasil y China firmarán un acuerdo de ‟swap” cambiario en la cumbre del BRICS  », Univision, 25 mars 2013

« BRICS acuerda formación de banco de desarrollo », Ansa latina, 26 mars 2013

Liou, Jean, « Acuerdo en Durban para crear banco de fomento de los BRICS », AFP, 27 mars 2013

 « El nuevo plan del grupo de los BRICS », CNN Expansión, 28 mars 2013

 « BRICS : final con sordina », El País, 29 mars 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval