Bandeau UL

Archives

18 mars 2013

Rapport du PNUD : le développement humain fait un bond en Amérique latine

Type de publication : Articles

L’Amérique latine a enregistré depuis le début du 21e siècle la meilleure croissance des indicateurs de développement humain à l’échelle mondiale. Selon un rapport du Programme de développement de l’Organisation des Nations unies (PNUD) présenté jeudi dernier à Mexico, cette croissance a été tirée vers le haut par certains États forts qui ont connu une intégration progressive à l’économie mondiale.

Le rapport indique qu’entre 2010 et 2012, l’Indice de développement humain (IDH) des pays d’Amérique latine et des Caraïbes a augmenté en moyenne de 0,67 % annuellement. Il s’agit de la plus importante hausse régionale. La Barbade, le Chili et l’Argentine font d’ailleurs partie des pays ayant un développement humain considéré très élevé. Or, dans le classement annuel du PNUD qui regroupe 187 pays, plus d’une trentaine de nations les séparent toujours de la première position occupée par la Norvège. À l’autre bout du spectre, Haïti est l’unique État de l’hémisphère occidental ayant un développement humain considéré faible.

L’IDH de la région est de 0,741. Il surpasse la moyenne mondiale qui se chiffre à 0,694, mais demeure inférieur à celui de l’Europe et de l’Asie centrale.

L’IDH vise à déterminer le niveau de développement. Il prend en compte l’espérance de vie ainsi que le niveau d’études et de revenus et permet d’obtenir un chiffre situé entre 0 et 1.

Depuis 1990, le PNUD note un progrès mondial généralisé quant au développement humain. Selon l’organisme, quarante nations se démarquent toutefois en raison des avancées plus marquées qui y ont été observées. Le Brésil, le Chili et le Mexique en font partie. Le caractère innovant de certains de leurs programmes sociaux tels que Bolsa Familia (Brésil), Chile Solidario (Chili) et Oportunidades (Mexique) a d’ailleurs été relevé dans le rapport. Ces programmes contribuent à réduire la pauvreté ainsi que les inégalités sociales et économiques.

L’administratrice du PNUD, Helen Clark, juge que « la croissance économique à elle seule ne se traduit pas automatiquement par des progrès sur le plan du développement humain. Ces derniers requièrent également un investissement significatif dans la capacité des individus, l’éducation et la santé alimentaire ».

Malgré les avancées qu’elle a connues, l’Amérique latine demeure la région la plus inégalitaire au monde du point de vue de la distribution des richesses.

SD

Sources :

« PNUD : América Latina es la región que más progresa en desarrollo humano », El Nuevo Diario, 14 mars 2013
« PNUD destaca avances de desarrollo humano en América Latina », communiqué de l’Organisation des Nations unies, 14 mars 2013
« Latinoamérica registra mayor progreso en desarrollo humano », Los Tiempos, 15 mars 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval