Bandeau UL

Archives

13 mars 2013

Venezuela : l'héritage de Chávez et les défis du prochain président

Type de publication : Articles

Après les funérailles nationales du président Chávez en présence de plus d’une trentaine de chefs d’État et de gouvernement, le Venezuela prépare son avenir au vu du bilan politique, économique et social du défunt président.

Arrivé au pouvoir en 1998, Chávez illustrait cette vague de dirigeants de gauche qui a déferlé en Amérique latine depuis les années 1990. S’il laisse globalement une forte image chez les Vénézuéliens, ses opposants espèrent que le prochain président renforcera davantage les institutions du pays. Sa succession se jouera principalement entre l’ancien vice-président devenu président intérimaire, Nicolas Maduro et le candidat de l’opposition, Henrique Capriles. L’élection, prévue le 14 avril prochain, verra donc les Vénézuéliens choisir entre une continuité des politiques de Chávez avec Maduro et le changement incarné par Capriles.

La politique de nationalisation a été un aspect important de la gestion de Chávez. Dès son arrivée au pouvoir, il a procédé à la nationalisation de plusieurs entreprises dans le secteur des télécommunications, mais surtout dans le secteur pétrolier qui est le plus important du pays. En effet, « le pétrole représente pour le pays plus de 90 % des entrées en monnaie étrangère » et « 50 % des recettes du gouvernement proviennent de l’industrie pétrolière » notamment grâce à la société nationale pétrolière Petróleos de Venezuela SA (PDVSA). L’augmentation de la rente pétrolière sous la présidence Chávez a permis de grandes avancées sur le plan social en particulier dans l’éducation, la santé et les programmes sociaux. Selon la Banque mondiale, le taux de pauvreté est passé « de 62,1 % à 31,9 % entre 2003 et 2011 ». Cependant, le prochain président aura comme défis de diversifier davantage cette économie jugée trop dépendante du pétrole et d'inscrire le Venezuela dans le groupe des pays émergents dont fait partie le Brésil. Il devra aussi s’attaquer au taux d’inflation qui avoisine les 20 % et à la grande violence qui frappe le pays. 

L’héritage de Chávez concerne également la politique extérieure du pays. Il a toujours affiché son opposition à la politique occidentale et plus particulièrement à la politique américaine. Chávez a aussi été un acteur majeur de l’intégration régionale. C’est dans ce domaine que les autres pays de la région espèrent une continuité de la part du prochain président vénézuélien.

MLS

 

SOURCES

« Las sombras del legado de Chávez en América Latina  ». BBC Mundo, 7 mars 2013.

« Hugo Chávez deja a Venezuela con un nudo económico » BBC Mundo, 7 mars 2013.

« Washington y la transición política de Venezuela ». BBC Mundo, 6 mars 2013.

« El legado social de Hugo Chávez ». BBC Mundo, 7 mars 2013.

« Venezuela’s Presidential Transition ». International Crisis Group, 7 mars 2013.

« Las elecciones presidenciales venezolanas serán el 14 de abril». Europa Press, 9 mars 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval