Bandeau UL

Archives

12 mars 2013

L'Amérique latine discute de l'après-2015

Type de publication : Articles

Les autorités de plusieurs pays d’Amérique latine et des Caraïbes ainsi que des experts internationaux ont convenu de l’urgence de concevoir un programme unifié, équitable et complet portant sur le développement mondial post-2015. Les agences de l’Organisation des Nations unies (ONU) présentes en Amérique latine, des organismes intergouvernementaux et de la société civile ainsi que des ministres et vice-ministres de plusieurs nations de l’hémisphère occidental étaient réunis à Bogota la semaine dernière afin d’examiner les progrès réalisés dans l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement, dans l’élaboration du programme post-2015 ainsi que dans la réalisation des engagements pris lors de la Conférence des Nations unies sur le développement durable de juin dernier (Rio+20).

À une époque marquée par le régionalisme, la secrétaire de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), Alicia Bárcena, estime qu’il s’agit d’une « occasion historique de repenser ensemble le paradigme du développement » dans lequel l’égalité doit s’imposer comme élément central. À son avis, la rencontre, qui a pris fin samedi dernier, a permis d’« enrichir les réflexions personnelles de chacun grâce aux contributions inestimables des intervenants ».

Le ministre des Affaires étrangères, du Commerce et de l’Aviation de Sainte-Lucie, Alva Baptista, estime que les discussions qui se sont étalées sur trois jours ont été « productives ». Selon lui, les participants à l’événement organisé par la CEPALC et la Colombie « comptent dorénavant sur une grande quantité d’informations qui les guideront dans l’élaboration d’un programme de développement ambitieux ».

Pour sa part, la ministre colombienne des Affaires étrangères, María Ángela Holguín, juge que « le succès de cette réunion doit inciter la région à continuer à travailler ensemble avec le même esprit constructif » qui a marqué les rencontres des derniers jours.

Lors de ces dernières, les défis entourant l’après-2015, notamment la promotion d’une croissance qui favorise une plus grande sensibilité culturelle, la solidarité avec les sociétés plus vulnérables, l’inclusion, la protection et l’égalité sociale ainsi que la protection de l’environnement, ont été abordés.

Les dirigeants de 189 pays membres de l’ONU ont adopté en l’an 2000 la Déclaration du Millénaire ainsi que les huit objectifs qui s’y rattachent. Ces derniers visent notamment à réduire l’extrême pauvreté. Ils seront échus en 2015 d’où les discussions entourant l’après-2015.

SD

 

Sources :

« Urge Latinoamérica agenda de desarrollo post-2015 global y equitativa », Milenio, 10 mars 2013

« Autoridades y expertos llaman a construir una agenda de desarrollo post-2015 global, unificada, integral y equitativa », communiqué de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, 9 mars 2013-

« Países de América Latina y Caraibes analizan en Colombia desarrollo sostenible », La Nación (Paraguay), 7 mars 2013

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval