Bandeau UL

Archives

21 février 2013

La Bolivie nationalise la SABSA

Type de publication : Articles

Le gouvernement bolivien a procédé cette semaine à la nationalisation de la société des Services des aéroports boliviens SA (SABSA) qui était une filiale des entreprises espagnoles ABERTIS et Aéroports espagnols et navigation aérienne (AENA). La SABSA, qui gérait entre autres les aéroports de La Paz, Cochachamba et Santa Cruz, est placée sous l’autorité des forces armées.

Le président bolivien, Evo Morales, a justifié cette décision de nationaliser 66 374 actions en pointant « les investissements insuffisants » de l’entreprise malgré des bénéfices importants. Selon les autorités boliviennes, la SABSA n’a pas respecté son engagement d’investir 36 millions $ US pendant neuf ans depuis sa privatisation. Le président Morales a également déclaré que l’entreprise a réalisé un bénéfice de 20,6 millions $ US en 2011 et qu’elle devait investir 26,9 millions $ US entre 2006 et 2011, mais elle n’a investi que 5,9 millions $ US. La SABSA assure quant à elle avoir effectué d’importants investissements au-delà des montants convenus.

Le gouvernement espagnol a condamné cette décision qu’il juge « inamicale ». Pour le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, José Manuel García-Margallo, cette expropriation illustre « un mouvement anti-espagnol » en Bolivie et que les actuelles autorités boliviennes usent de cette méthode pour faire face à des difficultés politiques internes. Les autorités espagnoles ont également annoncé qu’elles allaient revoir leurs relations avec La Paz et qu’elles envisageaient d’apporter une réponse commune à cette décision avec ses partenaires de l’Union européenne (UE).

La société ABERTIS, qui détenait 90 % de la SABSA, a quant à elle annoncé qu’elle engagerait « les procédures nécessaires pour recevoir une juste compensation pour cette expropriation ». Le gouvernement bolivien a assuré aux autorités espagnoles qu’il mettrait tout en œuvre pour aboutir à « une solution satisfaisante » concernant la compensation qui sera versée à ABERTIS et aux autres entreprises espagnoles dont les filiales ont été récemment nationalisées.

La SABSA est la troisième entreprise avec des capitaux espagnols à être nationalisée en moins d’un an en Bolivie après la nationalisation de la compagnie Transportadora de Electricidad (TDE), une filiale de la compagnie espagnole Red Eléctrica et celle de quatre filiales du groupe énergétique Iberdrola respectivement en mai et en décembre 2012. Par ailleurs, depuis son arrivée au pouvoir, le président Morales a nationalisé au moins une vingtaine d’entreprises à capitaux étrangers notamment dans le secteur des énergies et des hydrocarbures.

MLS

 

SOURCES

« Bolivia y las expropiaciones: un resultado mixto ». BBC Mundo, 20 février 2013.

« España dice que revisará sus relaciones con Bolivia tras nacionalización ». BBC Mundo, 18 février 2013.

« Morales expropia la empresa operadora de aeropuertos en Bolivia ». BBC Mundo, 18 février 2013.

« Morales nacionaliza la empresa gestora de los aeropuertos bolivianos, filial de Aena ». Europa Press, 18 février 2013.

« Margallo dice que Bolivia expropia empresas "cada vez que se tropieza con una dificultad interna" ». Europa Press, 19 février 2013.

« Morales nacionalizó Sabsa, filial del grupo español Abertis-Airports ». La patria, 19 février 2013.

« España anuncia replantear relaciones con Bolivia ». El diario, 19 février 2013.

« Abertis tiene "completamente provisionados" los aeropuertos de Bolivia y espera "justa compensación"». Europa Press, 19 février 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval