Bandeau UL

Archives

11 janvier 2013

Les présidents Mujica et Morales en visite au Venezuela

Type de publication : Articles

Le président uruguayen, José Mujica, a effectué ce mercredi un voyage au Venezuela afin d’apporter son soutien au gouvernement du président Hugo Chávez, toujours hospitalisé à Cuba.

Le président Mujica effectue cette visite alors que le président Chávez, qui a été réélu le 7 octobre dernier, ne pourra pas prêter serment ce jeudi au vu de son état de santé. Le président Mujica a déclaré que son rôle, comme celui des autres leaders latino-américains, « est d’apporter son soutien au gouvernement et au peuple du Venezuela ». Il s’est notamment entretenu avec le vice-président, Nicolas Maduro, et avec le président de l’Assemblée nationale, Diosdado Cabello. Le chef de l’État uruguayen qui est aussi le président en exercice du Marché commun du Sud (MERCOSUR) considère que cette visite, tout comme celles des autres dirigeants de la région, constitue également une bonne occasion pour préparer le prochain sommet entre l’Union européenne (UE) et la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (CELAC) qui se tiendra les 26 et 27 janvier prochains à Santiago du Chili.

Le président Mujica n’est pas le seul dirigeant à s’être déplacé à Caracas. En effet, son homologue bolivien, Evo Morales, s’est aussi rendu dans la capitale vénézuélienne tout comme le ministre argentin des Affaires étrangères Héctor Timerman alors que la présidente Cristina Fernández de Kirchner a quant à elle décidé de se rendre à La Havane pour rendre visite au président Chávez.  

Tout ceci se déroule dans un contexte particulier au Venezuela. En effet, devant l’impossibilité pour le président Chávez de prêter serment au plus tard le 10 janvier, le Tribunal suprême de justice (TSJ) du Venezuela a décidé qu'il pourra être investi au-delà de cette date. La présidente de la TSJ, Luisa Estela Morales, a également déclaré qu’en vertu du principe de « la continuité administrative », le gouvernement actuel, dirigé par le vice-président Maduro qui assure l’intérim, restera en place.

L’opposition conteste cette décision et rappelle que d’après la constitution du pays, l’investiture du président ne peut pas être reportée. Elle dénonce « un coup d’État institutionnel ». Pour l’ex-candidat à la dernière élection présidentielle, Henrique Capriles, le TSJ a pris une décision pour « résoudre un problème du gouvernement » et non une décision conforme à la Constitution.

MLS

 

Sources

« Mujica viaja a Caracas en nombre de Uruguay y Mercosur »  Prensa Latina, 9 janvier 2013.

« Mujica: hay que apoyar al Gobierno de Venezuela » Europa Press, 8 janvier 2013.

« Mujica viaja a Caracas a expresar apoyo de Uruguay y del MERCOSUR al gobierno bolivariano electo » La Red 21, 9 janvier 2013.

« El presidente uruguayo viajó a Venezuela en apoyo a Chávez » El nacional, 9 janvier 2013.

« Venezuela: TSJ ratifica que la toma de posesión de Chávez puede ocurrir después » BBC Mundo, 9 janvier 2013.

« Presidentes de Bolivia y Uruguay viajarán a Venezuela en apoyo a Hugo Chávez » Andina, 8 janvier 2013.

« Capriles critica que el TSJ "ha tomado una decisión para resolver un problema del Gobierno" » Europa Press, 10 janvier 2013.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval