Bandeau UL

Archives

29 novembre 2012

Le Chili accueille une conférence de l'ONU sur les catastrophes naturelles

Type de publication : Articles

Près de quatre-cents experts d’organisations internationales et non gouvernementales ainsi que des secteurs académique, scientifique, public et privé en provenance de toute l’Amérique latine se sont donné rendez-vous lundi dernier à Santiago, au Chili, à l’occasion de la troisième édition de la « Plate-forme régionale pour la réduction des risques des catastrophes dans les Amériques ». L’événement d’une durée de trois jours, organisé cette année par le Bureau régional des Nations unies pour la réduction des risques des catastrophes (UNISDR), l’Organisation des États américains (OEA), ainsi que le gouvernement du Chili, aura permis de mettre en relief les progrès réalisés aux plans national et global afin d’atténuer les risques de catastrophes naturelles dans la région.

Une importante partie de la conférence a été consacrée à l’évaluation des différentes politiques publiques appliquées dans ce secteur. L’importance de la participation et du support du secteur privé dans ce domaine a également été abordée. En présence de Mme Margareta Walström, représentante du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), M. Ban Ki-moon, et de M. Ricardo Mena, directeur régional de l’UNISDR, les intervenants du forum se seront également concertés sur la manière d’accélérer l’implantation du Cadre d’action de Hyogo sur la réduction des risques de catastrophes naturelles, un cadre d’une durée de dix ans adopté en 2005 par tous les pays membres de l’ONU.

Selon le directeur de l’Office national des urgences du Chili (ONEMI), M. Benjamín Chacana, cette conférence régionale constitue une occasion de débattre de la façon dont les pays du continent peuvent continuer à renforcer l’intégration de la réduction des risques des catastrophes dans les politiques et la planification, tout comme le renforcement des institutions nationales afin d’augmenter la résilience des pays devant les menaces d’origine naturelle. Pour M. Rodrigo Ubilla, vice-ministre de l’Intérieur du Chili, le fait que ce forum soit réalisé au Chili, un pays qui figure parmi les plus touchés au monde par les catastrophes naturelles, reflète bien la préoccupation du gouvernement à l’égard d’une « approche préventive » concernant les situations d’urgence.

Selon les chiffres divulgués par l’ONU, le Chili occupe actuellement la neuvième position mondiale des pays les plus touchés en matière de pertes économiques liées aux catastrophes naturelles. Avec des pertes estimées à 31 000 millions de $ US depuis 1992, ce pays sud-américain se place néanmoins derrière les États-Unis qui, au cours des vingt dernières années, ont fait face à quatre des dix catastrophes naturelles les plus coûteuses de l’histoire.

JM

 

Sources :

« Cumbre ONU en Chile sobre desastres naturales », Ansa Latina, 26 novembre 2012

« Inauguran foro ONU sobre desastres naturales en Chile », Pueblo en Linea, 27 novembre 2012 

Passi, Felipe, « ONU: Chile es el noveno país del mundo en gastos por desastres naturales en los últimos 20 años », La Tercera, 26 novembre 2012

« Plataforma regional para la reducción de desastres en las Americas - 2012 / Regional platform for disaster risk reduction in the Americas – 2012 », United Nations Office for Disaster Risk Reduction – Regional Office for the Americas (UNISDR - AM), 28 novembre 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval