Bandeau UL

Archives

16 novembre 2012

L'Argentine, le Brésil et le Venezuela entrent au Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Type de publication : Articles

L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a approuvé lundi dernier l’intégration de l’Argentine, du Brésil et du Venezuela au Conseil des droits de l’homme. C’est à l’issue d’un vote direct et secret à la majorité absolue des 193 membres de l’Assemblée générale que ces trois pays ont été acceptés et deviendront donc les nouveaux représentants de l’Amérique latine en remplacement de Cuba, du Mexique et de l’Uruguay dès le 1er janvier 2013 pour une durée de trois ans. L’Argentine a reçu 176 voix en sa faveur et 17 contre, le Brésil a reçu 184 voix contre 9 et le Venezuela 154 voix contre 39.

Les réactions ont surtout concerné l’entrée du Venezuela. Pour l’ambassadeur vénézuélien aux Nations unies, Jorge Valero, cette intégration « est le résultat des politiques sociales promues par le gouvernement d’Hugo Chávez ». Il a aussi déclaré que ceci constitue une victoire contre la campagne menée par « des pays étrangers » pour empêcher son pays d’intégrer le Conseil des droits de l’homme. Des organisations non gouvernementales (ONG) ont vivement critiqué cette décision. Dans une lettre ouverte adressée au président Chávez, Human Rights Watch considère que le gouvernement vénézuélien ne respecte pas l’indépendance de la justice et porte atteinte à la liberté d’expression des médias. Elle dénonce également « la persécution de la société civile, des ONG et des défenseurs des droits humains ».

Cette intégration du Venezuela au Conseil des droits de l’homme intervient après son retrait en septembre dernier de la Commission interaméricaine des droits de l'homme et de la Cour interaméricaine des droits de l’homme (CIDH). Ce retrait a été entre autres critiqué par des ONG nationales et internationales, par l’Organisation des États américains (OEA) et par la Haute-commissaire des Nations unies aux droits humains, Mme Navi Pillay. Par ailleurs, 15 autres pays ont été admis au Conseil des droits de l’homme, dont les États-Unis qui avaient boycotté cet organe sous l’administration Bush.

Le Conseil des droits de l’homme qui regroupe 47 pays membres a été créé en mars 2006 en remplacement de la Commission des droits de l'homme. Il a pour objectif « d'aborder des situations de violations de droits de l'homme et d'émettre des recommandations à leur encontre ».

MLS

 

Sources

« Venezuela no debe ser electa miembro del Consejo de Derechos Humanos de la ONU » Human Rights Watch, 9 novembre 2012.

« CIDH : le Venezuela se retire formellement du système interaméricain de justice »  CEI, 13 septembre 2012.

« Venezuela, Argentina y Brasil, miembros del Consejo de DDHH de la ONU » Europa Press, 13 novembre 2012.

« Venezuela, Argentina y Brasil integrarán Consejo de Derechos Humanos de la ONU ». 12 novembre 2012.

« Le Conseil des droits de l'homme ». Site du Conseil des droits de l’homme

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval