Bandeau UL

Archives

13 novembre 2012

L'ambassadeur chilien retournera au Paraguay

Type de publication : Articles

Le Chili a annoncé samedi dernier le retour imminent à Asunción, au Paraguay, de son ambassadeur, Cristián Maquieira. Cette annonce survient alors que la Colombie a également confirmé le retour de son ambassadeur dans le pays sud-américain.

Par le biais d'un communiqué, le ministère chilien des Affaires étrangères a précisé que l'objectif principal de l'ambassadeur Maquieira sera d'acquérir une connaissance approfondie de la réalité du Paraguay et de suivre le processus électoral qui s'y déroulera en vue des élections du 21 avril 2013. 

Le Chili n'a pas spécifié la date à laquelle son ambassadeur foulera le sol de la capitale paraguayenne. Il a toutefois indiqué que lorsque Cristián Maquieira sera de nouveau en poste, il « entrera en contact avec tous les secteurs sociaux et politiques » du pays.

L'ambassadeur chilien retournera ainsi au Paraguay après plus de quatre mois d'absence. Il a quitté le territoire le 24 juin dernier lorsque son gouvernement l'a rappelé deux jours après la destitution du président paraguayen d'alors, Fernando Lugo.

À l'époque, le gouvernement chilien avait estimé que bien que le processus de destitution du président paraguayen respectait la constitution du pays, cela ne constituait pas un procès équitable et ne respectait pas le droit à la légitime défense prévu par les normes du droit international. Les présidents de l'Argentine, de la Bolivie, du Brésil, de l'Équateur, de l'Uruguay et du Venezuela avaient même qualifié l'événement de « coup d'État parlementaire ». Le Paraguay a d'ailleurs été suspendu du Marché commun du Cône Sud (Mercosur) et de l'Union des nations sud-américaines (Unasur) à la suite de ce coup d'éclat qui a permis au vice-président, Frederico Franco, de prendre la tête du pays.

 

Depuis le début de la crise, l'Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, l'Équateur, le Pérou, l'Uruguay et le Venezuela ont retiré leur ambassadeur respectif du Paraguay. Jusqu'à présent, seuls la Colombie et le Chili sont revenus sur leur décision.

Tout comme l'ambassadeur chilien, l'ambassadeur colombien de retour au Paraguay devrait entrer en contact avec les autorités, les forces politiques et différents secteurs représentant l'opinion publique de la nation sud-américaine afin d'être en mesure d'informer son gouvernement quant au déroulement du processus électoral qui connaîtra son dénouement en avril prochain.

SD

 

Sources:

« Chile se une a Colombia y anuncia el retorno de su embajador a Paraguay », Univision, 10 novembre 2012

« Chile confirmó el retorno de su embajador a Paraguay », La Nación (Paraguay), 10 novembre 2012

« Embajador de Chile regresa a Paraguay », Ultima Hora, 10 novembre 2012

« Embajador de Chile regresará a Paraguay », BBC Mundo, 10 novembre 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval