Bandeau UL

Archives

23 octobre 2012

La crise diplomatique entre le Paraguay et le Venezuela s'intensifie

Type de publication : Articles

Le Paraguay et le Venezuela ont suspendu temporairement jeudi dernier l’accord bilatéral permettant à leurs ressortissants de voyager sans visa sur le territoire de l’autre pays. Le ministre paraguayen des Affaires étrangères, José Félix Fernández Estigarribia, a expliqué que puisque le gouvernement vénézuélien a décidé de suspendre temporairement l’accord bilatéral, son gouvernement a fait de même en vertu du principe de réciprocité. « En raison des difficultés que nous connaissons avec le gouvernement [vénézuélien], nous exerçons le droit de réciprocité prévu par le droit international », a déclaré le ministre Estigarribia lors d’une conférence de presse. Il a d’ailleurs qualifié le gouvernement d’Hugo Chávez  d’« imprévisible » et a ajouté que son pays posait des actions en conséquence.

Pour sa part, le président paraguayen, Frederico Franco, a déclaré « qu’après la raison, il y a Hugo Chávez », le président vénézuélien.

La suspension de l’accord survient alors que le Venezuela a expulsé de Caracas la semaine dernière les quelques fonctionnaires toujours en poste à l’ambassade du Paraguay. L’un de ces derniers, Víctor Casartelli, a toutefois souligné qu’une personne a été autorisée à demeurer dans les locaux diplomatiques jusqu’à ce qu’un « pays ami » puisse assister les ressortissants paraguayens.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis la destitution du président paraguayen Fernando Lugo le 22 juin dernier et sa substitution par Frederico Franco à la tête de l’État sud-américain, un évènement critiqué par plusieurs gouvernements latino-américains dont celui du Venezuela. Ce dernier a rappelé son ambassadeur en poste au Paraguay en juin en guise de protestation. Le Paraguay a fait de même quelques jours plus tard.

La destitution du président Lugo a également mené à la suspension temporaire du Paraguay du Marché commun du Cône Sud (Mercosur). Cela a permis l’intégration du Venezuela à ce dernier puisque seul le sénat paraguayen s’y opposait. Les congrès de l’Argentine, du Brésil et de l’Uruguay, les trois autres membres du bloc régional, avaient déjà donné leur aval à l’intégration de la nation sud-américaine.

SD

 

Sources :

« Paraguay y Venezuela suspenden supresión de visas », el Nuevo Heraldo, 19 octobre 2012

« Paraguay suspende los acuerdos de supresión de visas con Venezuela », EFE, 19 octobre 2012

« Empeoran relaciones de Paraguay y Venezuela », Los Tiempos, 20 octobre 2012

« Paraguay y Venezuela suspenden los acuerdos bilaterales sobre el visado », el Dia, 20 octobre 2012

« Venezuela autoriza la presencia de un funcionario en la embajada paraguaya », Ultima Hora, 20 octobre 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval