Bandeau UL

Archives

8 octobre 2012

" Guerre des mots " entre la Bolivie et le Chili

Type de publication : Articles

Le différend maritime entre la Bolivie et le Chili a encore fait l’actualité régionale avec de fortes prises de position et déclarations de la part des dirigeants des deux pays.

Le président bolivien, Evo Morales, a décidé que son pays, après une tentative de dialogue infructueuse, saisira finalement les tribunaux internationaux dans son conflit avec le Chili pour un accès au Pacifique. Pour le vice-ministre des Affaires étrangères bolivien, Juan Carlos Alurralde, la Bolivie se trouve dans le même cas que le Pérou qui a aussi un différend maritime avec Chili et qui n’a pu avoir un sérieux dialogue avec les autorités chiliennes. Evo Morales a également souligné que l’accès à la mer pour son pays est « une cause latino-américaine », au même titre que la demande de souveraineté argentine sur les îles Malouines (Falkland). Il avait déjà renouvelé sa demande au Chili la semaine dernière lors de la 67e session de l’Assemblée générale des Nations unies.

En marge du 3e sommet des chefs d’État et de gouvernement d’Amérique du Sud et des pays arabes (ASPA) qui s’est tenu cette semaine à Lima, le président Morales a déclaré que « le Chili est un danger pour la région », car le Chili est non seulement une menace pour son pays et pour le Pérou, mais aussi pour l’intégration régionale.

Le président chilien, Sebastián Piñera, lui a répondu que son rôle était de garantir la souveraineté de son pays. Il a aussi rappelé le devoir des deux pays de respecter le traité de paix entre les deux pays signé en 1904. Le président Piñera a souligné que son pays souhaite la paix et qu’il est disponible pour un dialogue.

C’est à la suite de la guerre du Pacifique ou « guerre du nitrate » (1879-1884) qui a opposé la Bolivie et le Pérou au Chili que la Bolivie a perdu son accès à la mer. Le traité de 1904 a marqué la paix entre le Chili et la Bolivie et ce différend maritime a toujours été une source de tension entre les deux pays. Par ailleurs, depuis le 16 janvier 2008, le différend maritime entre le Pérou et le Chili est quant à lui en règlement devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye.

MLS

 

Sources

« Morales dice que Chile "es un peligro para la región"» Europa press, 2 octobre 2012.

« Bolivia acudirá a "cortes internacionales" por la disputa con Chile » Europa Press, 3octobre 2012.

« Piñera contesta a Morales que su obligación es "defender la soberanía"» Europa press, 3 octobre 2012.

« Mar para Bolivia es causa latinoamericana, según Evo Morales » Prensa Latina, 1 octobre 2012.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval