Bandeau UL

Archives

3 octobre 2012

Élections au Venezuela : entre changement et continuité

Type de publication : Articles

Les Vénézuéliens éliront ce dimanche leur nouveau président. Les deux favoris parmi les six candidats sont le président sortant, Hugo Chávez, candidat du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), et le candidat de la Coalition pour l’unité démocratique (MUD), Henrique Capriles.

Si la majorité des sondages le donnent gagnant devant Capriles, Hugo Chávez continue d’exhorter ses partisans à une grande mobilisation pour une « victoire éclatante ». Pendant la campagne, il a souvent qualifié son challenger de capitaliste et d’être à la solde de « l’impérialisme américain, des grandes firmes et des propriétaires fonciers ». Il s’est engagé à « accélérer la consolidation du processus socialiste et à concrétiser tous les projets et plans impulsés par la révolution bolivarienne » depuis son arrivée au pouvoir en 1999.

Henrique Capriles a quant à lui axé sa campagne sur la nécessité de changement après 13 ans de présidence socialiste. Il se définit comme un « progressiste » et non un néolibéral comme le considère Chávez. Capriles souhaite consolider la production pétrolière du pays, mais avec un « secteur privé fort et productif ». Il a également prévu de changer la politique étrangère en se rapprochant des « pays démocratiques » et en prenant ses distances avec « des pays comme l’Iran et la Biélorussie ». Il souhaite aussi encourager l’arrivée d’investissements étrangers notamment dans le secteur touristique.

Ces derniers jours, la campagne a été émaillée par des actes de violence. En effet, samedi dernier, deux membres de l’opposition ont été tués lors d’une attaque contre les partisans du candidat Capriles près de la ville de Barinas qui se trouve à l'ouest du pays. Le ministre de l’Intérieur et de la Justice, Tareck El Aissami, a annoncé le lendemain que six personnes ont été arrêtées dont l’auteur présumé de ces crimes. Le même jour, l’opposition a annoncé la mort d’une troisième personne. Le secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), José Miguel Insulza, a condamné ces meurtres et s’est dit préoccupé par les violences électorales. Il a salué les déclarations du ministre et il espère que les « faits seront clarifiés ».

Le Conseil national électoral (CNE) a quant à lui assuré qu’il n’y aura pas de fraude à ces élections. Par ailleurs, le CNE a convié des députés espagnols du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), du Parti populaire (PP) et du Bloc nationaliste galicien (BNG). Ces parlementaires s’ajoutent aux 200 observateurs internationaux, dont ceux de l’Union des nations sud-américaines (UNASUR), et aux 687 observateurs locaux.

MLS

 

Sources

« Venezuela sale a la calle en apoyo a Chávez y Capriles » BBC Mundo, 1 octobre 2012.

« Chávez y Capriles se juegan sus últimas fichas en Venezuela » BBC Mundo, 1 octobre 2012.

« La Comisión Electoral Nacional invita a diputados del PP y del PSOE a las presidenciales del 7 de octubre » Europa Press, 1 octobre 2012.

« La OEA alerta del aumento de la "violencia política" en Venezuela » Europa Press, 2 octobre 2012.

« Capriles quiere más inversión extranjera en Venezuela  » El Espectador, 3 octobre 2012.

« Chávez encabezará actos de campaña en Aragua y Carabobo » Prensa Latina, 3ocotbre 2012.

« Capriles apuesta por fortalecer lazos con "países democráticos" en lugar de con Irán » Europa press, 1 octobre 2012.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval