Bandeau UL
Page d'accueil > Publications et recherches > Chroniques des Amériques

Chroniques des Amériques

20 novembre 2014

L'illégitimité du Conseil électoral provisoire haïtien de 2009 : un problème de fond non résolu

Type de publication : Chroniques

D’une élection à l'autre, la République haïtienne a connu des contestations électorales récurrentes. Les plus récentes datent des élections présidentielles de 2010. Les scrutins y sont régulièrement entachés de fraudes et d'irrégularités, fruit d’une culture souvent associée au non-respect de l’État de droit. Les résultats sont vivement critiqués par la classe politique dans son ensemble. Les manifestants vilipendent le caractère apparemment frauduleux du processus électoral et contestent la décision des autorités électorales. Ce faisant, ils remettent en cause la légitimité institutionnelle de l’organisme de gestion électorale (OGE) qui est le Conseil électoral provisoire (CEP). En 2010, la forte mobilisation qui a suivi les élections a forcé les autorités électorales à un recomptage partiel des votes, du fait que le candidat qui représentait le parti du président sortant a été exclu du deuxième tour des élections. À ce niveau, la problématique de la légitimité du CEP haïtien est-elle davantage une question de perception de la population ou la conséquence d’un réel dysfonctionnement de cet organisme ?

Consulter la chronique 

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval