Bandeau UL
Page d'accueil > Nouvelles

Nouvelle thèse - Le Pouvoir des économies de petite taille en Amérique du Sud à leur insertion internationale

Le Pouvoir des économies de petite taille en Amérique du Sud à leur insertion internationale

Pour citer ce texte, utiliser la référence suivante:

CORDOVA POZO, Kathya Lorena. Le Pouvoir des économies de petite taille en Amérique du Sud à leur insertion internationale. Thèse de doctorat en Sciences économiques. Grenoble: Université de Grenoble 2, 2011, 312 p.

 

RÉSUMÉ

Depuis les années 60, l'Amérique Latine avait accueilli les suggestions des organismes économiques internationaux (OEIs) sur la façon de réussir le développement. Dans les années 70, les Nations Unies ont suggéré la politique où les pays pourraient définir indépendamment leur propre politique nationale et internationale pour atteindre leur développement. Cela n'a pas fonctionné en raison de l'interdépendance croissante (de quoi ?); donc, dans la deuxième moitié des années 80, le Consensus de Washington a remplacé cette politique. Le Consensus de Washington disait que, la globalisation favorise le multilatéralisme dans la mesure où un pays ne peut pas prendre unilatéralement des décisions qui affecteront d'autres pays. Et même que cela paraît-t il vraisemblable, il signifierait que le libre-échange doit régner en maître et au-dessus des actions des Etats, éliminant tout entrave aux échanges et aux investissements à l'étranger. Selon la Commission des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED), « la production internationale est devenue la caractéristique structurale centrale de l'économie mondiale ». Une plus grande liberté de commerce et une large ouverture aux mouvements de capitaux, pourrai mener les nations sous-développés à la croissance économique comparable à celle des pays riches. En conséquence, beaucoup de pays latino-américains qui avaient rejoint entretemps le néolibéralisme proposé par le Consensus de Washington en 1989, ont ainsi mise en place des mesures visant à réduire les entraves au commerce : ils ont ouvert leurs marchés aux capitaux étrangers et suivi plusieurs des indications des OEIs ; le but étant le développement par l'internationalisation.

Des économies nationales rejoignent ainsi un réseau du commerce international, d'investissement et de crédit où le commerce devait apporter le développement. Les OEIs ont indiqué que la taille du marché national n'importe plus si un pays se focalise sur de plus grands marchés internationaux. L'internalisation des normes de Consensus de Washington était difficile pour les SSE parce que les règles de ce consensus les ont pris en tant que groupe « d'une taille unique, ouvert, juste, établie sur le terrain d’une régulation non discriminatoires » approchez pour la multilatéralisation du commerce et du développement. Cependant, les SSE n'ont pas tiré profit de ces mesures car ils ne faisaient pas le poids des puissances au point d'influencer les règlements du libre échange et de la libéralisation de l’investissement directe étrangère (ou IDE). Ils n´ont pas la capacité ni le pouvoir de changer la structure des normes à l'intérieur des OEIs, où les politiques et les lois internationales sont suggérées sans prendre en considération des privilèges particuliers ni les besoins propre à chacun. Cette marginalisation dans la scène internationale accentue les problèmes économiques et sociaux qui sont à l’origine de l'agitation sociale constante et mettent en péril la stabilité de leur gouvernement. Plusieurs chercheurs et gouvernements ne perçoivent pas ces vrais problèmes et ne peuvent pas ainsi prévoir des mesures proportionnées pendant les négociations internationales. Le pire est que, les EPT ne connaissent pas eux même leur faiblesses et comment les évaluez.

Avec cette thèse, nous voulons explorer la capacité d'insertion des EPT sur la scène internationale. De ce fait, la thèse est divisée en deux parties : dans la première partie, nous analyserons pourquoi après plusieurs années de multilatéralisme proposé par les OEIs, aucune amélioration en termes de l'internationalisation et du développement de certains pays sud-américains n’a été constaté ; mais au contraire, il y a eu un accroissement de la pauvreté. Nous pensons que c’est le fait que la scène internationale a été ordonnée seulement par les plus grandes économies laissant de côte la majorité des pays en voie de développement et leurs besoins. C'est pourquoi nous avons voulu explorer (objectif principal) les circonstances dans lesquelles ont été appliquées le multilatéralisme et le Consensus de Washington. Nous verrons l'impact du multilatéralisme tel qu’elle a été proposé par les OEIs en termes d’internationalisation et de développement et les options pour améliorer la situation dans le multilatéralisme. Ainsi, dans le chapitre 1 nous fournirons une typologie des EPT pour montrer que les pays en voie de développement ne peuvent pas être dans un seul groupe d’analyse parce qu'il y a des différences fondamentales basées sur la taille de leurs économies. Cette typologie nous permettra d'analyser la participation des EPT dans le multilatéralisme et le régionalisme ; les difficultés dans les négociations internationales et comment ces difficultés pourraient être surmontées. Nous adopterons deux options différentes pour le multilatéralisme : celui proposé par le consensus de Washington et celui du Consensus de Pékin (chapitre 2).

Dans la deuxième partie, nous poserons la question si le régionalisme ne serait pas une meilleure option pour que les EPT s’internationalisent et se développe. Si oui, voir quel type de régionalisme serait le mieux pour eux. Ainsi, l'objectif principal de cette partie est d'analyser l'impact que la régionalisation aura dans l'internationalisation des EPT et le degré d'attraction pour les IDE et les courants commerciaux que les EPT ont avec le reste du monde (chapitre 4 et 5). Pour finir, nous ferons en quatre sous-parties, une étude de chaque bloc régional qui compose les EPT: l’intérêt géopolitique, performance économique, théorie des jeux sur la régionalisation et conclusions. Nous analysons d'une manière numérique la gravite commerciale relative et s'il y a des forces pour la formation des blocs régionaux et voir leurs impacts.

La méthodologie utilisée dans la recherche a traité la revue de littérature principalement, l'utilisation de l'analyse statistique (au moins de 15 ans), les études de cas comme référence et en tant qu'élément de la théorie des jeux, l'utilisation du modèle gravitationnel de Tinbergen pour analyser l’attractivité commerciale relative et pour voir s'il y a des forces qui effectuent les blocs régionaux et va comment cet impact.

La nouveauté de la thèse est comme suit : d'une analyse complexe des positions théoriques et d'une manière générale du comportement commune aux EPT dans les négociations internationales. Nous présentons la puissance de ces pays et leur influence dans l'ordre du jour international selon leurs besoins d'internationalisation et du développement et leurs difficultés des règlements de SPS/TBT. La valeur pour la science est multiple. D'abord, nous proposons une typologie pour les pays en voie de développement de petite taille de sorte que les nouvelles stratégies et politiques puissent être appliquées en parlant des EPT et d'un type d'intégration. En second lieu, nous proposons une approche étroite pour un type d'intégration d'un point de vue d'un EPT. Troisièmement, nous proposons l'utilisation de l'analyse gravitationnelle pour vérifier la pertinence de l'appartenance à un bloc régional. Et quatrièmement, nous proposons une analyse pertinente de la théorie des jeux pour chaque différend international que les EPT en ont. Il est important de prendre en considération tous ces mécanismes multidimensionnels des négociations pour arranger d’une manière potentielle le débrouillement de la faiblesse, le dessin des stratégies pour atteindre un modèle amélioré de négociation, et pour accorder une position politico-économique comme pays. Ceci évitera des différences élevées dans la négociation entre les économies de grande taille (EGT) et les EPT des pays en voie de développement dans la scène internationale. Ceci pourrait améliorer leur pouvoir d'internationalisation qui pourrait les mener au développement.

Les résultats scientifiques de la thèse sont :

La taille de l'économie est une conséquence des différentes causes économiques, politiques et sociales qui sont liées entre eux. Dans le côté économique, la raison pour laquelle les EPT sont petits est fondée dans leur petite puissance de négociation aux relations internationales (côté politique). Leur faible poids et inexpérience dans les négociations est une entrave à l’amélioration de leur situation économique. Les EPT ont de différentes caractéristiques qui peuvent expliquer pourquoi elles acceptent des accords de négociations (FTA, régional ou multilatéral) internationaux sans les analyser sur la base de leurs propres besoins et sur la base d’une situation spécifique du pays. Quand les pays améliorent leur insertion internationale et améliorent leur situation économique, ils ont une confiance améliorée et une meilleure position aux négociations. En conséquence, les points spécifiques que nous pouvons tirer de cette thèse sont :

Le poids dans les négociations au niveau international ne dépend pas toujours de la taille économique du pays.

Les EPT peuvent se servir d'autres facteurs pour le commerce et les négociations des l’IDE comme le gasoil, son endroit ou même la pauvreté pour compenser la manque de puissance économique.

La qualité de la gouvernance est importante dans les négociations commerciales parce que le gouvernement peut créer une équipe des négociateurs forts qui peuvent négocier au lieu de créer des rivalités politiques. Pour cela, la disponibilité d'information est un facteur critique pour les pays dans les négociations commerciales.

La théorie gravitationnelle relative s'applique aux EPT si des facteurs spécifiques sont pris en considération comme de petits coefficients correcteurs qualitatifs. Les différences observées pour les EPT sont des différences politiques, le TSD pour le commerce, l'accès vers la mer et les différences culturelles avec les plus grandes économies.

L’IDE est affecté par les garanties à long terme et la stabilité sociale du gouvernement. Un EPT dépend- en termes relatifs - davantage de l’IDE que les EGT dû au manque de capital.

Les blocs régionaux en Amérique Latine ne sont pas employés à pleine capacité pour créer intra-commerce ou pour avoir ensemble une position dans les négociations commerciales avec les EGT ou d'autres blocs-commerciaux.

 

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval