Bandeau UL
Page d'accueil > Nouvelles

La négociation de l'ALÉNA, la gestion de l'offre pour le lait, les oeufs et la volaille : encore une fois objet de conflits

Dans le cadre des rondes de négociations de l’ALÉNA, le système de gestion de l’offre canadien est vu par les États-Unis comme un facteur limitant à l’équilibre du marché de libre-échange entre les pays. Pour le Canada, la gestion de l’offre vise à assurer aux producteurs de lait, d’oeufs et de volailles un revenu stable, les plaçant ainsi à l’abri des fluctuations du marché. Toutefois, pour les États-Unis ce système limite l’exportation de ces produits, principalement laitiers, sur le marché canadien. Dans un tel contexte, l’administration Trump demande l’abolition de la gestion de l’offre, à quoi rétorque le gouvernement Trudeau que le système n’est pas négociable. Afin de mieux comprendre les implications de ce différend, il importe de bien saisir le rôle que joue réellement la gestion de l’offre canadienne dans les rondes de négociations de l’ALÉNA sur le secteur agricole.

Lire le texte

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval