Bandeau UL
Page d'accueil > Nouvelles

Accusations croisées de coup d'État au Venezuela

Longtemps l’exception démocratique – avec la Colombie – dans une Amérique latine inondée de dictatures, le Venezuela se trouve aujourd’hui dans une grave crise politico-économique qui met en péril sa démocratie. Les divergences entre le gouvernement et l’opposition sont si profondes que même le dialogue pacifique semble compromis. À la fin du mois d’octobre, le gouvernement et l’opposition – qui est majoritaire au Parlement – se sont mutuellement accusés d’avoir perpétré un coup d’État. Le gouvernement accuse le Parlement de vouloir destituer le président Maduro alors que l’ordre constitutionnel n’accorde pas au pouvoir législatif le droit de réaliser ce processus. Le gouvernement reproche également au Parlement ne pas respecter les décisions du Tribunal supérieur de Justice annulant partiellement les résultats des élections législatives gagnées par l’opposition en décembre 2015. L’opposition, de son côté, accuse le gouvernement d’être responsable de la grave crise économique qui frappe le pays, mais aussi d’exercer le pouvoir de façon illégitime, en raison notamment de l’annulation du référendum révocatoire contre le président Maduro ainsi que de la dissolution virtuelle de l’Assemblée nationale. 

Consulter la chronique

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval