Bandeau UL
Page d'accueil > Nouvelles

Les deux premiers mois du gouvernement Macri : promesses de campagne, changements internationaux et santé de la démocratie argentine

L’alternance politique qui coïncide avec l’élection de Mauricio Macri au poste de président de l’Argentine le 22 novembre 2015 a permis d’illustrer le relativement bon état de santé de cette démocratie sud-américaine. Le nouveau gouvernement est entré en fonction le 10 décembre dernier, mettant ainsi fin à 12 ans de « kirchnerisme », une période ayant culminé avec un fort niveau de divisions sociales. La campagne étant terminée, il est maintenant temps de voir comment le nouveau président pourra tenir sa promesse de « redresser » l’économie sans pénaliser les classes les plus démunies et les travailleurs. Les décisions prises pendant ces deux premiers mois indiquent que le gouvernement Macri n’agit pas outre mesure en faveur de la réconciliation sociale, contrairement à ce qu’il proposait pendant la campagne. À l’international, le nouveau gouvernement ramène le pays à ses positions plus traditionnelles, soit de prioriser les relations avec les États-Unis et l’Europe. Sur le plan interne, la grande question est de savoir si l’opposition péroniste se maintiendra unifiée ou si elle éclatera en différentes factions. 

Consulter la chronique

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval