Bandeau UL
Page d'accueil > Nouvelles

La droite politique brésilienne au 21e siècle : analyse de l'influence des partis conservateurs sur l'issue des présidentielles du Brésil de 2010 et de 2014

Fin octobre 2014, Dilma Rousseff, du Parti des travailleurs (PT/ gauche modérée), est réélue à la présidence du Brésil. Au terme de ce quatrième mandat, le PT aura donc été au pouvoir depuis seize ans. Quand on se pose la question de qui a le potentiel de « briser » cette domination, on constate que les partis de droite ne l’ont certainement pas : les résultats électoraux des présidentielles depuis au moins 2006 indiquent que les partis conservateurs sont plutôt absents lors de celles-ci. A l’aide de l’élection présidentielle de 2010, cette chronique explique pourquoi les partis de droite du Brésil sont si faibles quand vient le temps d’élire le ou la chef d’État. A première vue, on pense à la dictature militaire qui a discrédité les partis de droite, mais y a-t-il aussi des facteurs explicatifs pour la faiblesse des partis conservateurs qui seraient à rechercher auprès des partis de gauche ?

Consulter la chronique

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval